Métropole : Réaction du Président Frédéric Lacas

 "Ayant pris connaissance dans la Lettre M de ce mardi 6 juin d'un article intitulé « Départements/Métropole : la marche vers la fusion », je souhaite immédiatement apporter un éclaircissement et une précision relatifs aux propos rapportés concernant l’Agglomération que je préside.

Si la question de la rationalisation des territoires se pose effectivement, elle se doit d'être travaillée en bonne intelligence entre les métropoles et les zones rurales car, faut-il le rappeler, partout dans le monde le dynamisme et l'attractivité des métropoles ont été créateurs d'emplois mais aussi malheureusement générateurs d'inégalités et de déséquilibres profonds avec leurs villes de périphéries.

Je ne souhaite pas cela pour la France et encore moins pour mon territoire.

L'agglomération Béziers Méditerranée, voisine du Grand Narbonne et située en plein cœur de la Région Occitanie, est tout sauf une zone rurale. Son devenir se posera en temps voulu, à la lecture des projets de lois. Dans tous les cas de figure, il s'agira de défendre nos intérêts pour rester maître de notre destin et de continuer à se battre pour faire valoir nos potentialités. J'y suis déterminé et j'y mettrai toute mon énergie.

A ce stade, toutes les pistes de réflexion sont ouvertes et je tends les bras à celles et ceux qui, comme moi, souhaitent développer et construire les coopérations entre collectivités."