Quand l'opéra s'invite à la MAM …

 

Revivez la fabuleuse histoire de Castelbon de Beauxhostes à Béziers Du 16 septembre au 19 novembre, la médiathèque André-Malraux de l'Agglo Béziers Méditerranée vous propose de découvrir l'incroyable aventure lyrique de Béziers.

« À travers des animations, des photographies et des documents d'époque, c'est toute l'épopée lyrique biterroise qui défile sous nos yeux », explique Frédéric Lacas, président de l'Agglo. Cet événement n'aurait pas été possible sans l'amabilité des descendants de Fernand Castelbon de Beauxhostes qui nous ont ouvert leurs archives et prêté l'ensemble des photographies et documents. »

Une exposition inédite « l'opéra dans l'arène… l'odyssée de Castelbon de Beauxhostes à Béziers » À travers documents et objets d'époque, l'exposition s'attache à retracer l'enthousiasme et la ferveur de Fernand Castelbon de Beauxhostes.

Au tournant des XIXe et XXe siècles, il a fait de Béziers la capitale musicale du pays avec, entre autres, la complicité de Camille Saint-Saëns (compositeur de musique, organiste et pianiste) et Gabriel Fauré (compositeur, pianiste et organiste).

Tout public à partir de 10 ans

Dans la galerie – vernissage de l'exposition jeudi 14 septembre à 18h30 Une programmation culturelle variée et tout public !

 La médiathèque André-Malraux propose également de nombreuses animations pour découvrir l'art lyrique dans sa globalité : récital, conférence, spectacle pour enfants, projection, lecture-spectacle ou encore concerts. Une belle opportunité pour découvrir l'opéra et l'histoire de Béziers, gratuitement !

  • Conférence « Béziers, la Bayreuth française » par Anne Rodier, samedi 16 septembre à 16h, auditorium : découvrez comment Béziers a été nommée à juste titre la « Bayreuth française ».
  • Concert lyrique par Anne Rodier, soprano, accompagnée de François Michel Rignol, pianiste, dimanche 17 septembre à 15h : devenue l'ambassadrice de la musique française à travers le monde, Anne Rodier proposera des airs d'opéra du XIXe siècle (Baiser de paix, Prométhée, Déjanire).
  • Concert : duo harpe et voix par Ulrike Van Cotthem, soprano lyrique, et Martine Flaissier, harpiste, vendredi 6 octobre à 20h : en partenariat avec le conservatoire Béziers Méditerranée, le public pourra assister à un fabuleux récital mêlant la voix ronde et chaude de Ulrike Van Cotthem et les arpèges fluides de Martine Flaissier.
  • Spectacle "Le carnaval des animaux" par Annie Cortès, musicienne, conteuse et comédienne, mercredi 22 novembre à 10h30 (1 - 3 ans), mercredi 22 novembre à 15h (enfants dès 3 ans) et dimanche 26 novembre à 16h (enfants dès 3 ans) : ce spectacle, haut en couleur, fait la part belle au mime et à la poésie. Une grande fantaisie zoologique sur la musique du Carnaval des Animaux de Camille SaintSaëns.

Retrouvez l'ensemble de la programmation sur le site http://www.mediatheque-beziers-agglo.org

 

La genèse Entre 1898 et 1926, Béziers a connu une période exaltante sur le plan culturel. Le mécène Fernand Castelbon de Beauxhostes, riche propriétaire de Boujan-sur-Libron, a en effet décidé, de mener à bien la fin de la construction des arènes et d'y produire des spectacles lyriques uniques. Castelbon est un mélomane, ami de Camille Saint-Saëns. Il dirige la Lyre Biterroise et possède un important réseau dans la région et à Paris, au théâtre de l'Odéon et à l'Opéra. Il a l'ambition de faire de Béziers un lieu incontournable et de créer ce qui ne s'est encore jamais fait, des spectacles grandioses, lesquels pour beaucoup préfigureront ce qui se fera quelques années plus tard au cinéma avec les péplums. Il va donc engager sa fortune et toute son énergie à monter ses projets. Il veut ce qui se fait de mieux, les meilleurs musiciens et les meilleurs chanteurs. Il se lance avec Jambon dans la construction de décors gigantesques (plus de 5 000 mètres carrés de toile pour certains), et parvient à convaincre Saint-Saëns de composer un opéra spécialement pour l'occasion. Ce sera Déjanire qui sera représenté avec un énorme succès en 1898 et repris ensuite plusieurs fois. De nombreux compositeurs se succéderont ensuite et c'est ainsi que commença une aventure qui allait durer jusqu'en 1926...