Des nounous unies pour les petits
L'Agglo crée un relais d'assistantes maternelles intercommunal

Nous leur confions ce que nous avons de plus cher : nos enfants ! C'est avec toute leur délicatesse et leur professionnalisme que les assistantes maternelles s'occupent des tout petits à leur domicile durant la journée. Elles proposent aux parents un mode de garde alternatif aux crèches très pratique mais qui a pour inconvénient de les isoler. Pour faciliter les échanges et les partages d'expérience entre ces professionnelles de la petite enfance, l'Agglo a décidé de créer, dès janvier 2017, un relais d'assistantes maternelles (RAM) intercommunal.
  • Faciliter les échanges
Ce service public mutualisé proposera aux 181 assistantes maternelles du territoire des temps de rencontres, animations et conseils autour de leur métier. « J'ai rencontré les acteurs pour bâtir un dispositif à l'échelle intercommunale qui vienne en soutien des assistantes maternelles et informe les parents sur ce mode de garde », explique Frédéric Lacas, président de l'Agglo. Les communes disposeront d'un lieu ressources au 2, place Gabriel Peri à Béziers. Parents et assistantes maternelles y seront accueillis par une animatrice qui ira également à la rencontre de celles-ci au sein de chaque commune. 

 
  • Alain Romero : « Renforcer la solidarité dans toute l'Agglo »
L'Agglo met en place un relais d'assistantes maternelles. Quel est son intérêt ?
Avant tout, il s'agit de répondre aux attentes des 181 assistantes maternelles de notre territoire. Elles avaient vraiment besoin d'un lieu pour se rencontrer, échanger sur leur métier. Ce RAM va bénéficier aux parents qui veulent obtenir des informations pratiques sur ce mode de garde et aux élus pour se tenir au courant de la législation dans ce domaine. Les 4 nouvelles communes de l'Agglo pourront, si elles le souhaitent, rejoindre ce RAM.

Justement, qu'attendent les maires concrètement de ce RAM ?
Encore plus de liens et de convivialité au sein de la commune, entre les assistantes maternelles qui ne seront plus autant isolées et les parents qui pourront partager leurs expériences. Tout cela pour le bien des enfants. Les maires sont très demandeurs de tels dispositifs qui confortent la solidarité et le mieux-vivre sur le territoire. C'est très utile et essentiel pour la cohésion sociale.
 
Alain Romero, vice-président de l’Agglo en charge de la mutualisation, Maire d'Espondeilhan
  • EN CHIFFRES
- 181 assistantes maternelles sur le territoire de l'Agglo (hors Béziers)
- 40 000 euros de coût par an, financé à plus de 80% par la CAF et le Département
- 1 lieu-ressources au 2, place Gabriel Peri à Béziers